Il y a un tissu qui depuis plusieurs mois remporte ma totale adhésion, c'est la DOUBLE GAZE !! Vous allez, me dire :"oui, mais on en voit partout !!! Tout le monde a sa petite fringue en double gaze!!! et d'ailleurs que ça fait plus d'un an que ça dure et patati et patata....." Et bien vous savez quoi, je m'en moque! Je veux bien faire le mouton qui suit la masse du troupeau et qui frétille d'impatience en découvrant la verte prairie... Je me demande même si je ne commence pas à bêler !!

La double gaze, pour les petites brebis égarées qui ne connaitraient pas encore, c'est le naturel d'un lin et la légèreté d'un voile de coton... Bref, c'est le tissu idéal pour un vêtement d'été. J'ai lu, je ne sais plus où, que c'était un tissu facile à travailler....heu...on va dire qu'il peut quand même présenter quelques petites difficultés parce qu'il est mou. Donc pour le travailler il est largement préférable de diminuer considérablement la pression de votre pied de biche sinon, ce cher et tendre risque de gondoler. Je sais que certaines d'entre vous préfèrent amidonner ce type de tissu avant de les travailler...perso, je ne l'ai jamais fait mais peut-être que ça vaudrait le coup de tenter... Affaire à suivre....

Pour le reste, le patron, c'est du fait maison fait à partir de différentes fringues du commerce. Les ourlets sont fait le plus simplement du monde : un petit coup de surjeteuse, un petit repli vers l'intérieur de la grandeur du surjet et une piqûre sur l'endroit. Technique simple et efficace qui permet de ne pas alourdir la double gaze avec des parmentures, des biais ou de vrais ourlets repliés deux fois qui feraient gondoler la matière. Parmenture du col avec un brin de broderie anglaise histoire que l'encolure ne se déforme pas....et hop, le tour est joué ! Le résultat en image :

 

 

DSCF9240-1

 

 

DSCF9223

 

 

DSCF9231

 

 

DSCF9230-2

 

 

DSCF9236